Franc succès: ”Tournoi de Golf Club Richelieu Sud-de-Lanaudière’ 2017′

Plus de 7200$ au profits des enfants dans le besoin.

Voir les détails

Commanditaires | Photos de soirée

 

 

Promotion de la langue française et de la francophonie

La promotion de la langue française et des cultures qui la font vivre et qui l’animent est une priorité pour le Richelieu International.

La langue et les cultures françaises des pays de la francophonie sont au cœur des activités, des actions et des manifestations de tous les clubs Richelieu du réseau.

Le Richelieu International compte plus de 220 clubs établis dans une dizaine de pays du monde dont le Canada, les États-Unis, la France, la Belgique, la Suisse,Francophonie Richelieu le Luxembourg, la Roumanie et le Sénégal, pour n’en nommer que quelques-uns.

L’adhésion au Richelieu International est ouverte à tous les francophones et à tous les francophiles qui désirent contribuer par leur engagement à développer leurs aptitudes personnelles et leurs talents, à travailler en équipe et à faire progresser le français dans leurs communautés respectives.

Les membres sont conviés à participer à des réunions, à organiser des événements, à livrer de brèves allocutions, à collaborer aux communications de leurs clubs et à contribuer aux destinées de leur club, de leur région, de leur district et du mouvement en devenant gestionnaire.

Plusieurs clubs organisent annuellement des dictées, des concours d’art oratoire et d’écriture lors de la semaine de la francophonie.

Un comité permanent, formé de membres Richelieu en provenance de l’ensemble de notre territoire a comme mission de faire en sorte que chaque club Richelieu ait une action en francophonie ou promotion de la langue française. Le comité a également comme objectif de favoriser les échanges jeunesse entre le Canada et l’Europe, de pair avec le comité jeunesse. Le développement de partenariats avec les organismes œuvrant en francophonie est une priorité pour se positionner comme étant un joueur d’impact au niveau de la promotion de la langue française. D’autant plus que nous sommes le seul club de services exclusivement d’expression française.

Annuellement, lors de son congrès international, le Richelieu International remet les Prix Reconnaissance Richelieu et intronise un bénévole de l’année qui s’est distingué au sein de sa communauté et/ou au niveau international dans les champs d’action du Richelieu International, dont la promotion de la francophonie.

Remise du Prix littéraire Richelieu de la Francophonie

Annoncé à l’occasion de la Semaine de la langue française, le troisième Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie a été remis au cours du Congrès Richelieu International en Europe, le samedi 5 octobre 2013 à 18h, à la Maison de la Francité par S.A.R. la Princesse Léa de Belgique.

La cérémonie se déroula sous le haut patronage de S.E.M. Bernard Valero, ambassadeur de France en Belgique, en présence de nombreuses personnalités des mondes diplomatique, politique et culturel.

C’est l’écrivain japonais Akira Mizubayashi qui a été primé pour son roman autobiographique en langue française « Une langue venue d’ailleurs », paru aux éditions Gallimard. Il a été choisi suite au vote de plus de cinquante clubs Richelieu à travers le monde et a fait le voyage de Tokyo à Bruxelles.

Dans ce brillant ouvrage teinté tant d’humour que de réflexions littéraires, Akira Mizubayashi narre la passion pour la langue française qui l’a animé depuis l’adolescence, alors qu’il écoutait et enregistrait des émissions dans notre langue, diffusées sur la radio offerte par son père à Tokyo. L’idiome français ne constitue, de ce fait, pas seulement le sujet du récit de cette autobiographie linguistique, il en est également le personnage principal.

Akira Mizubayashi : Le français, ma langue paternelle
mizubayashi.urdr.weblife.me

Le plus récent ouvrage de l’auteur: «Petit éloge de l’errance»

http://www.richelieurope.eu/

NmsRs_550x0_akira-princesse-lea

Léa de Belgique, Akira Misubayashi, lauréat du Prix littéraire Richelieu de la francophonie

NmsRs_550x0_akira-medaille-president

Claude Lajon, président du Richelieu International Europe et administrateur du Richelieu International pour l’Europe,
Akira Misubayashi

« Jamais Trop Tôt » : un projet qui met de l’avant la francophonie à travers le Canada

Le Club Richelieu de Granby est fier d’être partenaire et de soutenir cet évènement qui, depuis trois ans, met de l’avant la francophonie chez les jeunes Canadiens. Le projet « Jamais Trop Tôt » s’imprègne parfaitement de la mission du Richelieu International qui a comme objectif, entre autres, d’être au service de la francophonie et de la jeunesse par des actions de type social, éducatif et culturel.

« Jamais Trop Tôt » est un projet créatif pour les jeunes et par les jeunes. Il en résulte d’une collaboration entre le Réseau national des Galas de la chanson (RNGC), le Festival international de la chanson de Granby (FICG) et une quarantaine de collaborateurs à travers le Canada.

Ce projet vise les étudiants francophones canadiens de 14 à 17 ans. Ceux-ci forment un groupe-classe pour écrire des textes de chansons portant sur des sujets qui les préoccupent, avec l’aide d’un formateur professionnel et de leur professeur. Ce projet est un moyen efficace et agréable d’allier les notions de français à la culture, dans le but de préserver l’intérêt des jeunes envers la chanson francophone et la francophonie en général.

Parmi l’ensemble des textes reçus, les meilleurs sont sélectionnés pour être mis en musique par des anciens demi-finalistes du FICG, pour un total de 24 chansons. Chacune des neuf provinces participantes (C.-B., Alb., Sask., Man., Ont., Qc, N.-B., N.-É., Î.-P.-É) est représentée, autant dans le choix des textes que dans le choix des interprètes.

Il est donc naturel pour le Richelieu International de soutenir ce projet, puisqu’il encourage la participation des jeunes francophones, non seulement au Québec. Selon Statistique Canada, à l’extérieur du Québec, le nombre de personnes ayant déclaré le français comme langue maternelle était d’environ 1 067 000 en 2011, comparativement à près de 1 013 000 en 2006. Cette hausse démontre bien l’importance de continuer à encourager nos jeunes Canadiens à aimer la langue française.

Finalement, ces chansons ont été présentées par 24 interprètes au Théâtre Palace de Granby dans le cadre du FICG. Ces interprètes sont des lauréats de certains concours ou des candidats sélectionnés lors d’auditions.

Pour plus d’information sur « Jamais Trop Tôt », consultez le site Internet : www.jamaistroptot.ca

NmsRs_550x0_jamais-trop-tot

Les 24 interprètes du projet « Jamais Trop Tôt » 2014.